L'ACTUALITE RUSSE EN FRANCAIS MISE AU POINT PAR RUSSIE POLITICS SUR Facebook ET Twitter!

jeudi 14 décembre 2017

Poutine: une conférence de presse sur fond de politique sociale



Aujourd'hui a eu lieu la grande conférence de presse de V. Poutine devant une salle remplie de  plus de 1600 journalistes, particulièrement actifs, pendant près de 4h. Malgré une actualité internationale mouvementée, les questions ont principalement porté sur la politique socio-économique du pays. D'une certaine manière, c'est un tableau de l'état du pays avant les nouvelles élections qui s'annoncent.

mercredi 13 décembre 2017

La Russie doit accepter le conflit avec les Etats-Unis pour en sortir



Les Etats-Unis renforcent le combat contre la Russie dans cette période pré-électorale. L'opération est clairement lancée et ce sur deux fronts: d'une part sur la société, afin de discréditer le fondement patriotique du pouvoir qui est aussi l'axe de l'électorat de V. Poutine, d'autre part en faisant pression sur l'entourage oligarchique du Président. Des JO aux sanctions financières, la mécanique s'emballe sans rencontrer à ce jour trop de résistance.

mardi 12 décembre 2017

La Russie acte politiquement sa victoire militaire en Syrie



Le problème des guerres contemporaines est qu'elles ne sont pas menées, directement du moins, entre des Etats. Il n'est donc pas possible d'acter une victoire, une fin de conflit, par un acte de reddition, instituant les vainqueurs et les vaincus. Pour devenir une victoire pleine et entière, la victoire militaire doit se transformer en victoire politique. C'est ce que la Russie est en train de faire en Syrie, avec l'arrivée surprise du président Poutine sur la base militaire de Hmeimim hier 11 décembre.

lundi 11 décembre 2017

Les JO, le camembert et Moi: le moment de vérité



Le politologue russe Dmitry Kulikov a parfaitement formulé l'enjeu de la réaction de la société russe à la décision du CIO "effaçant" la Russie de la compétition: "Moment de vérité pour nous. Comme nation politique".
Après une semaine et avant la réaction officielle de la réunion olympique devant déterminer à quelle sauce les athlètes russes pourront digérer le pays, une brève analyse s'impose. Ce n'est pas tous les jours que l'on assiste à ce qui ressemble de plus en plus à un orgasme libérateur collectif.

vendredi 8 décembre 2017

Du show en politique à la politique du show ?

Maxime Orechkine


Que la politique devienne un show n'est pas en soi une grande nouvelle dans nos sociétés de consommation de masse. L'on consomme de la politique, comme de l'innovation, avec une dose de philosophie prédigérée afin d'assurer une posture, le matin entre le café et le croissant. Ce qui était courant notamment en France entre en grande pompe en Russie, avec l'arrivée du show "Une idée à 1 million", et la participation du ministre de l'Economie comme membre central du jury, show censé permettre la relance de l'économie en Russie ...

jeudi 7 décembre 2017

Un nouveau mandat pour Poutine? Les enjeux



Hier, V. Poutine a annoncé sa candidature aux présidentielles russes de 2018, ce qui, paradoxalement, sans être une grande surprise reste un évènement important. Dernier mandat dans un contexte international plus que tendu, avec un soutien populaire interne incontestable mais des élites qui redoublent d'intrigues. Ce qui finalement est le propre des élites.

mercredi 6 décembre 2017

Exclusion de la Russie des JO d'hiver 2018: l'heure des leçons



Le CIO a pris hier soir une décision d'une violence inouïe, mais qui n'est pourtant pas une surprise. En interdisant la Russie de JO d'hiver, il ne fait que continuer sa politique initiée en la matière avec les Jeux de Rio, généralisant simplement la méthode, cette fois-ci, à tous les sportifs. La Russie est exclue, comme pays, comme Etat, comme Nation, mais ses sportifs, innocents puisque manipulés, sont eux autorisés à participer s'ils sont 100% propres, contrairement à leurs concurrents. Cette décision inique n'est qu'un élément d'un combat global, l'affront ne s'épuisera pas ici et les enjeux dépassent de loin les JO. Tour d'horizon et pistes de réflexion.

mardi 5 décembre 2017

Sobtchak et l'opposition radicale russe: une piqûre de rappel pré-électorale



La journée d'hier était manifestement marquée en Russie du sceau de l'opposition. L'opposition radicale, "non systémique". Présente sur les ondes, jusqu'à la nausée, comme elle le voulait tant. Le résultat fut celui d'une bonne dose de vaccin. Entre populisme, russophobie primaire et déconnexion de la réalité, elle ne peut trouver qu'en elle-même les raisons de ses défaites électorales dans un système ouvert. Donc elle cherche à changer les règles.

lundi 4 décembre 2017

Une nouvelle constitution pour la Syrie? pourquoi rien ne presse



La question constitutionnelle en Syrie revêt une importance particulière, d'où cette "concurrence" entre d'une part le processus de Genève, dont les résultats se font attendre, et le nouveau processus du Congrès du dialogue national syrien proposé par la Russie. Une nouvelle constitution, ou la modification de la constitution existante, est un moyen d'entériner un nouvel "ordre" politique en Syrie et d'y légitimer les forces en jeu. Mais une constitution, pour être et nationale et efficace, doit être le résultat d'un processus politique et non son point de départ.

vendredi 1 décembre 2017

Sobianine et les 15 millions de russes inutiles ou lorsque les politiques ne peuvent dépasser leurs complexes



Le 26 novembre, lors du Forum organisé par Koudrine, le gourou néolibéral de la Russie postmoderne, le maire de Moscou, Sobianine, devenu connu en Occident pour son gigantesque programme de destruction d'immeubles à Moscou portant le nom de "Rénovation", annonce tranquillement que, d'une certaine manière, en Russie aujourd'hui 15 millions de personnes vivant dans les villages sont inutiles. Le silence de la classe politique suite à cette déclaration laisse songeur, surtout en période pré-électorale.

jeudi 30 novembre 2017

Praljak, le cadavre de trop du TPI pour l'ex-Yougoslavie?



Hier 29 novembre 2017, le général Slobodan Praljak a avalé la ciguë après avoir été confirmé coupable par les membres du TPI pour l'ex-Yougoslavie en appel. Choc de deux mondes, dont la coexistence est impossible. Celui des idées, qui peuvent conduire au sang, et celui de la bonne morale, qui cache le sang. Praljak serait-il le cadavre de trop de cet étrange tribunal où l'on meurt beaucoup?

mercredi 29 novembre 2017

Elections présidentielles: la Russie s'émancipe des observateurs internationaux occidentaux



En vue des élections présidentielles et du contexte international particulièrement tendu, la Russie a décidé de revoir sa politique en matière d'observation internationale, pratique de tutelle politique internationale particulièrement sélective, jouant finalement un rôle destructeur sur la légitimité des Etats.

mardi 28 novembre 2017

Cette guerre du Donbass largement protégée par la communauté internationale



La prise, en toute impunité, par l'armée ukraine et le bataillon punitif Aïdar, de deux villages rattachés à la République de Donetsk, en violation des accords de Minsk et sans aucune réaction internationale oblige à poser plusieurs questions. Quelle est la mission de l'OSCE dans le Donbass, protéger la paix ou le pouvoir ukrainien? Quels intérêts défendent ces organismes internationaux, largement sous influence des Etats Unis, ceux d'une mythique communauté internationale intégrée ou les intérêts stratégiques anti-russes des USA? Tout cela rend impossible à ce jour de penser la paix en Ukraine et dans le Donbass, pour le plus grand malheur des populations locales, dont manifestement toutes ces grandes âmes se moquent comme de leur première layette. 

lundi 27 novembre 2017

Que s'est-il passé finalement à Lougansk?

Léonid Pacetchnik, le nouveau visage de LNR


L'ampleur de l'opération anti-terroriste qui a été menée à Lougansk et a conduit au changement de pouvoir dans la jeune république est révélatrice de la fragilité de la situation et de la diversité des armes utilisées dans ce conflit. Médiatique, militaire, politique. Sanglante et de persuasion. Cette guerre est multiforme, à la fois traditionnelle et post-moderne. Que s'est-il passé à LNR?

jeudi 23 novembre 2017

Règlement politique du conflit syrien: la Russie prend les devants à la conférence de Sotchi



Mercredi 22 novembre se sont réunis à Sotchi les dirigeants des pays "vainqueurs" de l'opération militaire lancée en Syrie contre Daesh, à savoir en plus de la Russie, la Turquie et l'Iran. L'absence de la coalition américaine a été fortement remarquée. Absence physique et négation politique. La Russie a remporté une première manche, pour autant, les jeux ne font que commencer.

mercredi 22 novembre 2017

Billet d'humeur: Vous avez aimé les terroristes du Bataclan? Vous allez adorer Oleg Sentsov



L'empathie de la bonne société occidentale, qu'elle soit en France, en Russie ou ailleurs (peu importe, elle est globalisée) va toujours vers des individus qui pourraient sembler, comment dire, peu digne d'autant de compassion, à un passant non au fait des "valeurs de la tolérance". Oleg Sentsov, le nouveau héros ukrainien, victime "du régime de Poutine", réalisateur versant dans le terrorisme, activiste d'AvtoMaïdan retourné en Crimée semer la terreur. Accusé non pas d'opinion divergente, mais de terrorisme. Autres éléments sur la biographie d'un héros de nos jours, que la presse et la bonne société oublient de publier. Ce qui n'est pas dit n'existe pas. Rendons au portrait toute sa complexité.

mardi 21 novembre 2017

Ces écoliers russes qui réhabilitent l'armée nazie au Bundestag: crise de système ou erreur ciblée?

Stalingrad, après les bombardements de l'aviation allemande


Les déclarations d'un groupe d'écoliers russes devant le Bundestag, faisant des soldats allemands les victimes innocentes de la Seconde guerre mondiale ont provoqué une violente vague d'indignation en Russie. Justement au moment de l'anniversaire de la contre-attaque de l'armée soviétique à Stalingrad le 19 novembre 1942. Mais au-delà de l'indignation, beaucoup de questions s'articulant finalement autour de cet axe: est-ce un symptôme de maladie de la société russe contemporaine, l'évolution normale de la maladie de la repentance active contractée avec la chute de l'Union soviétique ou est-ce simplement une manipulation localisée?

lundi 20 novembre 2017

V. Surkov: l'hypocrisie veillissante de la civilisation occidentale

V. Surkov et l'incontournable hypocrise du monde moderne


Pour comprendre la politique d'un pays, il faut comprendre la manière de penser de ceux qui la font et l'influencent. Vladislav Surkov est l'un de ces personnages, peu médiatisés en Occident, dont la réflexion politique est loin d'être négligeable pour l'établissement de la gouvernance russe. Conseiller  de longue date du Président Poutine, partisan d'une vision stratégique post-moderne et complexe, il s'exprime rarement publiquement. C'est pourquoi chaque article est en soi un évènement. Or, il vient de publier une analyse froide et sans complaisance de l'état de la civilisation occidentale. Tyrannie incontournable de l'hypocrisie et faux demi-dieux, que reste-t-il de l'homme? Traduction de son texte publié sur RT, le choix du support n'étant pas innocent - aujourd'hui. 

vendredi 17 novembre 2017

Pavlenski, l'idiot utile de l'Occident en plein désespoir



La France a une très mauvaise influence que le pseudo-dissident russe, Piotr Pavlenski, artiste et russe donc forcément dissident et persécuté par "le régime". Il perd son statut auréolé de victime pour se retrouver indésirable, un cas psychiatrique de plus. Même les audiences judiciaires en France ne peuvent être transformées en show - car elles sont à huis clos. Bêtement en prison, sans pouvoir l'instrumentaliser, "l'Artiste" trouve ce pays, la France, décidément trop barbare.

jeudi 16 novembre 2017

L'Agence mondiale antidopage condamne la Russie pour non-allégeance



Sans grande surprise, hier soir, à quelques mois des JO d'hiver, l'Agence mondiale antidopage (AMA) maintient la suspension de l'Agence russe antidopage (RUSADA), tout en reconnaissant que des progès significatifs ont été réalisés en matière de lutte contre le dopage. Le crime est ailleurs et il est fondamental. La Russie a commis un crime de "lèse-dogme" en refusant de faire sa confession publique reconnaissant le bien-fondé du rapport McLaren - en bloc. Sans discussion. Amen. Sans acte de contrition, pas de pardon. C'est bien connu. Le dopage? On verra plus tard. Le sport? Ne nous ennuyez pas avec vos détails secondaires. Le monde global ne peut accepter la dissidence. Voilà l'essentiel.

mercredi 15 novembre 2017

Ministère de la défense russe: le Fake n'était qu'une erreur technique



La presse occidentale s'est fait un plaisir de souligner l'erreur de communication, particulièrement grave, du ministère russe de la défense illustrant des accusations portées contre les Etats Unis de protéger un convoi de terroristes en Syrie le 9 novembre. Guerre de l'information oblige, cela fait si longtemps que l'occasion était attendue.

mardi 14 novembre 2017

RT-agent étranger: la Douma prépare une réponse symétrique



La Douma prépare une loi en réponse à la classification de RT dans la catégorie des agents étrangers aux Etats Unis. Pour autant, la situation est complexe: répondre sans tomber dans l'impasse de la fermeture tout en évitant les influences néfastes de l'ouverture à tous vents. C'est un pari irréaliste qui doit être tenu. Il nécessite une remise en situation.

lundi 13 novembre 2017

Pas de rencontre Poutine / Trump à l'APEC: et alors?



Il semblerait que les politologues aient besoin de faire d'un non évènement, l'absence de rencontre entre les Présidents russe et américain, l'un des évènements importants de ce sommet de l'APEC, dont l'actualité est, il est vrai, particulièrement vide. Pourtant, tout comme cette rencontre si elle avait eu lieu, son absence n'est pas un évènement, car cela n'apporte rien, ne change rien et n'aurait rien pu changer.

dimanche 12 novembre 2017

Zakhar Prilepine et la Révolution d'Octobre: des mythes à nos jours



Je n'ai pas pour habitude de traduire des textes sur ce site. Mais, pour clore cette question d'actualité encore (trop) brûlante qu'est la Révolution d'Octobre, je voudrais porter à la connaissance du public non russophone le texte d'un auteur russe contemporain, Zakhar Prilepine, l'un des rares écrivains, peut être même aujourd'hui le seul, à ressentir et à retranscrire avec talent les pulsions qui traversent le pays. La Révolution et la guerre civile en 12 points. 12 points à réfléchir. Car l'histoire se répète toujours et encore, toujours la même, chaque fois différente.

jeudi 9 novembre 2017

Donbass: l'affaire Kolmogorov et la nécessaire internationalisation du conflit ukrainien



Afin de dégager sa responsabilité des horreurs commises dans le Donbass contre les populations civiles, l'Ukraine a besoin d'officialiser l'internationalisation du conflit. S'il ne s'agit plus d'une guerre civile initiée par Kiev après le putsch du Maïdan, mais d'un conflit contre la Russie, non seulement l'acte d'agression est transféré, mais l'Ukraine peut rentrer dans le rôle de la victime. Ce en quoi l'aident activement les autorités américaines. L'affaire du garde-frontière Kolmogorov en est l'image.

mercredi 8 novembre 2017

Les JO 2018 et la Russie: l'avènement du "tout est politique"



En lançant le mouvement "tout est art", l'art moderne s'est détruit. En passant au stade suivant, "tout est politique", notre société a détruit la politique. En décembre, le CIO doit décider de la participation de la Russie aux JO d'hiver 2018 qui se tiendront en Corée du Sud. La pression sur ce qui ne devrait pas être un évènement est telle que, oui, le sport aussi est politique. Quand tout est politique, il n'y a plus de politique, il ne reste que la loi du plus fort. 

mardi 7 novembre 2017

Révolution oblige



Aujourd'hui la Russie aurait pu fêter le centenaire de la Révolution d'Octobre. Elle a décidé de ne pas le fêter. Elle ne sait pas comment célébrer la mémoire de cette Révolution encore trop récente, qui n'a pas été apaisée par une histoire proche trop mouvementée. La complexité du système qu'elle a enfanté, le pouvoir soviétique, déborde la vision simpliste et réductrice que l'époque post-moderne impose. Quelques clés pour appréhender un évènement qui a changé le cours du monde et que nous ne sommes plus aptes à intégrer.

lundi 6 novembre 2017

Soros et l'Union européenne: un partenariat dont les médias ne parlent pas



L'Open Society de Soros, selon un rapport interne divulgué par DCLeaks, peut influencer environ un tiers des eurodéputés. No Borders et Migrants Welcome, LGBT comme politique publique prioritaire, globalisation et conditionnement psychologique à la "Tolérance" exclusive. Pourtant, parler de l'influence de Soros dans les structures européennes et dans les pays européens est considéré comme relevant au mieux du fantasme, au pire de la psychiatrie grâce à la très utile théorie du complot. 

Un chat est un chat et l'influence de Soros en Europe est réelle, assumée ... et tue. Retour sur un élément expliquant largement la radicalisation de la politique européenne ces dernières années: la liste des députés européens favorables à Soros.

jeudi 2 novembre 2017

Billet d'humour: Puigdemont, grand libérateur catalan confortablement réfugié en Belgique



Puidgemont n'en finit pas d'empoisonner le système européen, déjà mal-en-point. Après avoir failli demander l'asile politique en Belgique, bien qu'étant ressortissant d'un autre Etat de l'Union européenne, il refuse maintenant de participer à son procès qu'il estime politique et de se rendre physiquement en Espagne. L'Union européenne qui fonctionne sur le principe de l'existence en son sein de toutes les garanties de l'état de droit se trouve dans une impasse.

mercredi 1 novembre 2017

Etats Unis: le Russiangate n'a pas eu lieu



Depuis la défaite de H. Clinton aux présidentielles américaines, qui a entraîné dans sa chute tout le parti Démocrate, la recherche d'un responsable était inévitable. Ce responsable devait tout aussi inévitablement être extérieur aux Démocrates. Après une brève réflexion, V. Poutine fut le meilleur candidat: la Russie et son Président en personne ont fait élire Trump, qui est en quelque sorte un agent russe. Mais l'enquête acharnée tourne court et les mises en accusation réalisées par le Procureur spécial Mueller n'ont rien à voir ni avec la campagne de Trump, ni avec la Russie. De basses histoires de corruptions et de détournements de fonds.

mardi 31 octobre 2017

Pourquoi l'armée de l'air américaine s'intéresse-t-elle au génome russe?



Lors de la dernière réunion du Conseil des droits de l'homme auprès du Président, V. Poutine a annoncé que les codes génétiques des russes ethniques provoquent un intérêt d'une importance peu ordinaire et très professionnelle de la part d'organisations étrangères. Mais dans quel but? ... L'on pourrait le prendre à la légère, s'il ne s'agissait pas d'une déclaration on ne peut plus sérieuse du chef de l'Etat.

lundi 30 octobre 2017

Sputnik et RT: Twitter foule aux pieds les principes juridiques



Twitter interdit de publicité les agences d'informations russes Sputnik et RT, sur la base d'un rapport des services secrets américains commandé par les Démocrates, qui ont financé une agence pour le réaliser, qui elle-même a utilisé un espion britanique. Et la presse française lance l'information, sans rien y trouver à redire. Autrement dit, il est acceptable qu'une entreprise privée rompe des contrats de manière unilatérale en se fondant sur "un rapport" très indépendant du renseignement, sans décision de justice pour des raisons idéologiques. 

vendredi 27 octobre 2017

Les envolées anticléricales du Conseil d'Etat



Le Conseil d'Etat vient de déclarer non conforme à la loi de séparation de l'Eglise et de l'Etat, la croix qui surplombe la statue du Pape Jean-Paul II dans la petite commune bretonne de Ploërmel. L'art et la tradition ne sont plus conformes à l'idéologie dominante. Il faut dire que ces dernières années, sous la pression d'organisations anticléricales dites de "libre pensée", le Conseil d'Etat porte de sérieuses atteintes aux fondements mêmes de la culture française, dans ses racines chrétiennes. Il transforme la France en un territoire "neutre", acculturé, acceptable pour ces masses migratoires que rien ne doit déranger.

jeudi 26 octobre 2017

L'attentat contre Mosiychuk et la complaisance des médias pour les extrémistes anti-russes



Un attentat vient d'être commis dans le centre de Kiev, à proximité de la chaine de télévision Espresso au moment où en sortait le député extrémiste Igor Mosiychuk. Evidemment Moscou est accusé, évidemment la question de la déliquescence de ces milieux pseudo-politiques et totalement mafieux n'est pas même abordée. Pourtant, cet attentat contre une figure "politique" ou un journaliste n'est pas une première et aucune enquête n'a jamais permis de trouver les coupables. Bizarre, non?

mercredi 25 octobre 2017

Russie: L'agression de T. Felguengauer et le syndrome du journalisme français



Pourquoi dès qu'un journaliste se fait agresser en Russie, de sous-entendus plus ou moins lourds en accusations à peine cachées, la presse française en arrive toujours à ce "régime de Poutine" qui ne tolèrerait aucune voix discordante. Il est vrai qu'ici comme sur d'autres thèmes, la diversité de la presse française est un délice, sans même soulever la question des publications d'usine non signées, qui remplissent les pages de ces informations prédigérées dont on nous abreuve.

vendredi 20 octobre 2017

Présidentielles russes: Ksénia Sobchak, enfant légitime de Navalny et de Macron



L'annonce faite par Ksénia Sobchak de sa candidature aux élections est un très mauvais signal de la santé du système politique russe. Et peu importe que sa candidature ait été ou non "acceptée" ou "forgée", comme cela se dit, par la nouvelle équipe de l'Administration présidentielle en charge de la politique intérieure. Dans tous les cas, ça ne change rien sur le fond: la porte a été ouverte, le résultat se présentera aux prochaines présidentielles, lorsqu'il faudra bien trouver une alternative à V. Poutine sans provoquer de crise existentielle pour le pays.

jeudi 19 octobre 2017

Ce nouveau "Maïdan-calme": la mise à mort de l'Etat ukrainien

Alors que l'on imagine avoir toucher le fond, l'on découvre que la bêtise et la haine n'ont aucune limite. Une nouvelle crise s'empare de l'Ukraine, où Kiev est à nouveau hanté par des manifestations violentes, des tentes ... et d'étranges revendications, totalement étrangères à la situation socio-économique du pays. Il semblerait que Saakachvili ne soit pas revenu en force pour rien. Le projet-Ukraine se radicalise encore: rien en doit rester de l'étaticité.

mercredi 18 octobre 2017

La CEDH prend fait et cause pour Navalny, "le leader de l'opposition"



La CEDH vient de rendre une décision intéressante concernant l'affaire Navalny, si sensible en cette période préélectorale russe. Elle a estimé que la justice russe a pris une décision politique ... parce que Navalny est un "leader de l'opposition". Mais elle-même n'a en rien pu démontrer ce lien politique dans les décisions rendues par la justice russe pour escroquerie et l'activisme de Navalny, elle ne fait que le poser comme un fait acquis et ne nécessitant aucune démonstration. Etrange conception de la "justice" ...

mardi 17 octobre 2017

Piotr Pavlenski: à chaque époque ses héros



Piotr Pavlenski, après avoir obtenu l'asile politique en France en mai, a mis le feu à la porte de la Banque de France. Ils ont été arrêtés avec sa compagne et placés en garde à vue. La Banque de France va porter plainte. Logique, ici il n'est plus question de liberté de l'art, ça se passe à Paris et non pas à Moscou. Pourquoi notre pays ne fait-il plus la différence entre un opposant et un détraqué?

lundi 16 octobre 2017

"Sleepers": pourquoi cette série russe d'espionnage a fait scandale?



La diffusion la semaine dernière sur la chaine fédérale Pervyi Kanal de la série d'espionnage Sleepers a fait bondir de rage la bonne société russe, post-moderne et "pro-occidentale", comme il se doit. L'objet du crime: la Russie joue selon les règles américaines et sort une première série d'espionnage décomplexée, qui reprend des discours non politiquement corrects, pourtant largement répandus dans la société russe - hors les murs de cette petite caste surprotégée. Retour sur un évènement politico-social. Réveillez-vous, l'heure est arrivée.

vendredi 13 octobre 2017

La CEDH reconnait la faillite de la réforme judiciaire en Ukraine



Malgré les grands discours occidentaux sur les grandes avancées de la réforme judiciaire en Ukraine, la CEDH vient de déclarer la faillite prolongée du judiciaire, l'incapacité systémique de l'Etat à rendre la justice, à exécuter les décisions adoptées par les juridictions nationales. Or, la justice n'est pas déclaratoire, elle doit être appliquée, elle ne se rend ni sur les blogs, ni dans la presse ou sur le site Mirotvorets. Plus de 30 000 décisions non exécutées ces dernières années. En tout cas, pour ceux qui se sont adressés à la CEDH, les autres ne sont pas comptés. 

jeudi 12 octobre 2017

L'Ukraine liquide la diversité linguistique



L'Ukraine a adopté sa réforme de l'éducation, qui conduit à la fin de sa richesse linguistique et donc culturelle. Ce qui a mis très en colère ses voisins russe, polonais, hongrois et roumain, dont les populations largement présentes dans le pays ne pourront plus apprendre leur langue natale. Les institutions européennes mises au pied du mur, sont dans un impasse: condamner la violation des principes européens par l'Ukraine revient à défendre les minorités russophones ...

mardi 10 octobre 2017

La Hongrie et le rêve européen perdu



Lorsque la Hongrie est entrée dans l'Union européenne, elle pensait rejoindre l'Europe, la liberté, une certaine culture politique et juridique. Elle n'a finalement trouvé qu'une Union soviétique bis. Les mécanismes soviétisés de fonctionnement de l'UE servent simplement une autre idéologie: la mondialisation et la fin des frontières. Le rêve de Trotsky, le capital en plus.

lundi 9 octobre 2017

Syrie: A quand un tribunal international pour les armes fournies par US aux terroristes?

Armes venant de US, France et Belgique retrouvées entre les mains de terroristes en Syrie


L'armée syrienne a retrouvé - et documenté - des armes venant de pays de l'OTAN entre les mains des terroristes de Al Nusra et de Daesh, dans différentes villes du pays. Notamment après l'attaque menée par Al Nusra contre la police militaire russe dans la zone de désescalade du 18 septembre. Les simples dénégations ironiques du Pentagone ne sont plus suffisantes, à quand un tribunal international pour qu'une réelle enquête soit réalisée?

vendredi 6 octobre 2017

Etats Unis: RT-agent étranger et l'illusion de la liberté de presse



La chaîne russe RT America a jusqu'au 17 octobre pour s'enregistrer comme agent étranger, sous peine d'arrestations de ses journalistes. Le fait que la législation sur les agents étrangers ne concerne pas les médias ne dérange pas particulièrement les autorités américaines. Face à cette atteinte sans précédent à la liberté de la presse aux Etats Unis, la Russie promet de répondre de manière équivalente.

mercredi 4 octobre 2017

Mathilda: qui est "l'Etat chrétien"?

"Brûler pour Mathilda"


Ce film Mathilda, réalisé par Outchitel sur les amours du jeune Nicolas II avec la danseuse Mathilda, dont nous avons déjà parlé ici, ne cesse de provoquer des sensations - plutôt négatives. Ce qui retiendra surtout notre attention est l'arrivée médiatique d'un groupe appelé "Etat chrétien, la Russie sacrée", rappelant étrangement l'appellation Etat islamique.

lundi 2 octobre 2017

Billet d'humeur: quels 90%? De la manipulation du référendum catalan

L'indépendance de la Catalogne avec des slogans en anglais

Hier a eu lieu une grande farce tragi-comique, qui n'a rien à voir avec les grandes messes démocratiques. Nos médias furent remplis d'images de violences policières contre des gens "qui ne veulent que voter", nous mettant dans l'émotion, interdisant toute réflexion. Comment analyser face à un visage tuméfié? Alors reprenons notre liberté et osons poser quelques questions face à ces soi-disant 90% de oui à l'indépendance.

vendredi 29 septembre 2017

Valse des gouverneurs en Russie: la jeune technocratie dévore la veille garde politique



Ces derniers jours, la politique intérieure russe a été marquée par toute une vague de départs, plus ou moins volontaires, de gouverneurs dépassant la soixantaine. Ils furent tous remplacés par la nouvelle génération de cadres issus de la réserve présidentielle, ayant à peine dépassé la quarantaine et n'ayant en général aucune expérience ni politique, ni de gestion locale. L'époque est au rajeunissement, en espèrant que la jeunesse devienne un gage de compétence. Fantasme ou réalité? La confrontation à la réalité quotidienne des besoins impérieux des populations locales sera un baptême du feu révélateur. Mais dans tous les cas, il s'agit d'un virage idéologique important.

jeudi 28 septembre 2017

Le scandale Vim Avia: le business ne peut fonctionner sans contrôle



Cette semaine, l'une des dix premières compagnies aériennes russes, Vim Avia, a laissé près de 40 000 personnes dans les salles d'attente des aéroports russes et internationaux. Elle a cessé son activité, en faillite, alors que l'Agence de régulation aérienne la considérait comme financièrement fiable. Cette situation n'est pas une nouveauté, mais pourrait - enfin - conduire à l'idée de restaurer un contrôle sur le business, qui ne peut fonctionner correctement dans une totale dérégulation.

mercredi 27 septembre 2017

Que signifie la volonté d'indépendance de la Catalogne?



Avant la tenue du referendum sur l'indépendance de la Catalogne, organisé contre la légalité espagnole, mais porté par le fantasme de la toute puissance des minorités agissant, évidemment, contre les Etats répressifs, il est bon de revenir avec la tête froide sur ce qui se passe chez notre voisin. Car ce peut aussi se passer chez nous. C'est non seulement l'intégrité de l'Etat espagnol qui est en jeu, mais la possibilité de préserver les Etats dans le cadre de l'Union européenne.

mardi 26 septembre 2017

Le Genre ou l'absurdité du féminisme politique

Guitry imaginant la possible existence d'une Schiappa


La femme semble être le centre de toutes les attentions. Non, je n'oserai parler d'attentions masculines, d'attentions galantes, celles-ci sont passées hors mode, les femmes s'assument, elles sont libérées (comme dans la chanson), faute de se reconnaître libres. Après tout, c'est leur problème et chacun fait ce qu'il peut avec ses complexes, qu'il s'agisse d'un homme ou d'une femme. Le danger est quand le complexe devient une politique d'Etat, quand le genre entre en politique, le féminisme disparait et la femme aussi.