L'ACTUALITE RUSSE EN FRANCAIS MISE AU POINT PAR RUSSIE POLITICS SUR Facebook ET Twitter!

lundi 23 janvier 2017

Russie: un allié ou un concurrent pour les Etats Unis de Trump?



Si l'on arrive à s'abstraire des affirmations de la presse occidentale selon lesquelles la Russie et les Etats Unis avancent de concert pour construire un nouveau monde qui remet en cause l'establishment et ses organes de transmission, les premiers pas de D. Trump conduisent à se poser une question remettant en cause cette vision par trop simpliste de la situation: voit-il réellement la Russie comme un allié?

dimanche 22 janvier 2017

Le XXe siècle est mort, vive le XXIe !



Avec l'élection de D. Trump à la présidence des Etats Unis, une vague allant de la simple panique à la plus totale terreur s'est emparée de l'Europe. Il faut dire que le Président américain a dit tout haut ce que beaucoup n'osaient prononcer: l'Union européenne est un projet atlantiste aujourd'hui entre les mains de l'Allemagne, sa protection par l'OTAN coûte cher - trop cher. C'est la fin de l'ordre d'après-guerre qui s'annonce, mais dans un vide politique et intellectuel presque total.

samedi 14 janvier 2017

Donbass: l'Ukraine développe une "guerre molle"

Maison à Kominternovo après les tirs de l'armée ukrainienne


L'armée ukrainienne n'est pas actuellement apte à remporter d'importants affrontements directs, comme l'a démontré sa dernière tentative vers Debaltsevo. Par ailleurs, sa position est "inconfortable" à certains endroits de la ligne de front. Afin de renforcer ses positions, elle a développé une nouvelle technique, celle que l'on pourrait appeler la guerre molle. Il s'agit de gagner quelques mètres ici, un kilomètre par là, stabiliser une nouvelle ligne de front qui lui permette d'avoir, à moyen ou long terme, un point de départ plus fort pour une offensive de grande ampleur.

vendredi 13 janvier 2017

MH 17: interpellation à Amsterdam de journalistes indépendants remettant en cause la version "officielle"



Deux journalistes hollandais indépendants, Michel Spekkers et Stefan Beck, au retour de 8 jours dans le Donbass, se sont fait interpellés dès la sortie de l'avion à l'aéroport d'Amsterdam, leur matériel photo et informatique immédiatement confisqué. Ils n'ont pour l'instant pas le droit d'utiliser ni les interviews ni les photos prises au sujet du crash du Boeing 777 de la Malaisian Airlines ce triste 17 juillet 2014. En effet, ils dérangent la version officielle.

jeudi 12 janvier 2017

Oufa: quand la réalité rattrape violemment le ministère de la santé


Alors que le ministère de la santé se demande très sérieusement comment interdire les futurs fumeurs adultes nés en 2015 de pouvoir acheter autrement qu'au marché noir des cigarettes, question fondamentale s'il en est, la vie continue dans les établissements hospitaliers du pays. Il s'agit, semble-t-il, d'une "vie" qui n'entre pas dans le cadre des déclarations rassurantes du Gouvernement sur la modernisation de la médecine en Russie. Il y a eu une véritable amélioration, parfois même des exploits. Mais ... reste le quotidien. Et il peut être terrible. Comme à Oufa, où la fille d'une retraitée a diffusé la vidéo de sa mère devant ramper dans les escaliers de l'hôpital pour atteindre le 1er étage de l'établissement, l'ascenseur ne fonctionnant pas depuis longtemps et le personnel hospitalier ayant autre chose à faire qu'à aider cette vielle femme. Rassurez-vous, le médecin en chef de cet hôpital vient justement de recevoir en octobre dernier une distinciton officielle pour son travail. Félicitons-le.

mercredi 11 janvier 2017

L'équipe de Trump: quelle est l'ampleur du compromis?



A moins de 10 jours de l'entrée en fonction du nouveau Président des Etats Unis, l'équipe Obama continue la politique d'Attila, adoptant de nouvelles sanctions contre la Russie, multipliant les déclarations rageuses. Si la Russie a décidé de ne pas prendre trop au sérieux l'hystérie de cette Administration sortante, il ne faut pas pour autant sous-estimer l'impact de ces démarches. Si Obama part, les sénateurs et membres du Congrès soutenant ce type de politique, eux, restent. Et leur influence est encore forte, comme le montre le processus de confirmation de l'équipe Trump.

mardi 10 janvier 2017

L'échec du rapport du renseignement américain sur l'ingérence politique russe



Les Etats Unis ont voulu faire un rapport sur ce qu'il est impossible de prouver: l'ingérence politique étrangère. On la sent, on la suppose, on la voit bien, mais on ne la prouve pas. Et sans surprises, ce fut un échec. Il faut dire que les Etats Unis n'avaient plus le choix car, soit il n'y a pas eu ingérence et cela signifie l'échec de leur système par un vote de rejet des électeurs malgré la machine médiatique américaine et l'appareil des partis, soit il y a eu ingérence et cela signifie l'échec du système à résister au jeu ancestrale des influences étrangères. Qui de toute manière ne peut décider du résultat d'une élection de cette ampleur.